Cuvée L'Aubance - DOMAINE MONTGILET - AOP Côteaux de l’Aubance
Cuvée L'Aubance - DOMAINE MONTGILET - AOP Côteaux de l’Aubance
Cuvée L'Aubance - DOMAINE MONTGILET - AOP Côteaux de l’Aubance

Cuvée L'Aubance - DOMAINE MONTGILET - AOP Côteaux de l’Aubance

12,99 €

Le juste équilibre entre sucrosité et acidité. 100 % Chenin Blanc

Présentation

Pays
France
Région
Loire - Anjou et Saumur
Appellation
Côteaux de l'Aubance
Couleur
Blanc
Producteur
DOMAINE MONTGILET
Millésime
Non Millésimé
Cépages
100 % Chenin Blanc
Capacité
Bouteille de 75 cl
Alcool
10,0 %

Note de dégustation

Apparence
Robe jaune nuancée de reflets verts qui, peu à peu, cèdent le pas à des teintes ambrées.
Nez
Derrière des notes premières de fleurs blanches, cette cuvée offre tout un bouquet de fruits. : Gelée de coings, abricots confits, fruits de la passion et ananas s'y mêlent sur un fond de miel
Palais
La fin de bouche a un équilibre de grande fraîcheur : sucrosité, minéralité et acidité

Service

T° de service
Légèrement frais 10 - 13 °C
Conservation
A boire maintenant mais bon potentiel de garde : 3 - 5 ans
Accords mets-vins
Idéal à l’apéritif. Compagnon des foies gras frais ou en en terrine. Il accompagnera majestueusement tous les desserts de fruits blancs ou la tarte aux pommes maison, par exemple

L'histoire de ce vin

Descendant d'une grande famille de vignerons depuis 1880, le vignoble couvrait une surface d'un hectare et demie lors de l'installation de Victor LEBRETON, décédé à l'âge de 97 ans en janvier 97. Il a été repris par son fils Victor en 1960 avec 3 ha, ces deux fils l’ont rejoint en 1988 avec 15 ha de vignes à l’époque. Victor et
Marianne nous ont malheureusement quittés en 2013.
Nous produisons essentiellement des Anjou Villages Brissac et des Coteaux de l’Aubance, issus de sélections de pourritures nobles, déclinés en cinq cuvées en fonction de la richesse en sucre des tris et de leurs provenances parcellaires. A ce jour, le vignoble s'étend sur 70 hectares. Agées de 10 à 90 ans, les vignes du Domaine de Montgilet sont réparties sur les meilleurs terroirs de schistes et menées selon les principes culturaux de nos ancêtres : travail du sol par labour, enherbement, taille courte, récolte manuelle pour nos appellations nobles, lutte raisonnée contre les maladies pour la grande qualité des vins et pour le respect de ce que nous donne la nature. Depuis 1999, nous n’utilisons plus de produits chimiques de synthèse et nous cultivons mécaniquement entre les pieds ; les amendements sont réalisés par apport de compost organique.
Notre philosophie est de produire des vins de qualité, gourmands et abordables.

Aux portes d’Angers, dix communes se partagent cette superbe appellation, qui s’étend, de part et d’autre de l’Aubance, petit ruisseau, dans un site très protégé des pluies. Tous les terrains classés sous cette appellation sont des sols peu profonds se réchauffant facilement et caractérisés par des réserves en eau faibles. Cépage exclusif, le Chenin Blanc, ou « Pineau de Loire », est récolté par tries successives au fur et mesure que les raisins, parvenant à une sur maturité, sont gorgés de sucre qui donnera au vin sa liqueur.
Pour obtenir une bonne qualité de vendange, nous taillons ces chenins à 2 fois 3 yeux. Afin de diminuer la vigueur, ils sont enherbés à 50 % de la surface sur le rang et cultivés entre les pieds. L’enherbement et l’effeuillage permettent une meilleure aération du raisin. Ceci entraîne moins de maladies et une plus forte pénétration de la lumière agissant ainsi sur la qualité du fruit. Nous effectuons un éclaircissage manuel de régulation mi-juillet (vendange verte), en laissant 5 à 6 grappes par souche. Nous profitons de ce passage pour couper les anticipés (rameaux inutiles poussant sur le bois de l’année) et pour là aussi rechercher le maximum d’aération. Ces vignes sont effeuillées à deux reprises, une fois après floraison et fin août afin d’éviter la pourriture grise. Depuis 1999, nous n’utilisons plus de produits chimiques de synthèse et cultivons mécaniquement entre les pieds ; les amendements sont réalisés par rapport de compost organique.
La récolte s’est effectuée par 5 tris successifs, le dernier se terminant fin novembre. La cuvée « Le Clos Prieur » est le résultat du meilleur tri de cette parcelle. La qualité de ce tri de pourriture noble doit avoir un degré potentiel supérieur à 20% volume pour sortir cette cuvée. Après un pressurage lent et long, au pressoir vertical, un léger débourbage (décantation) est effectué sans enzymes. Ce moût a fermenté en barrique sans levurage. L’élevage en bois s’est poursuivi jusqu’à la mise en bouteille. Cette cuvée n’a pas été chaptalisée.

Informations Techniques :
Terroir : Cuvée issue des trois terroirs, Sol : Limono argileux sur schistes grèseux, phanites avec schistes pourpres
Vignoble : Taille courte 2X3 yeux. Enherbement à 50% de la surface. Effeuillage mécanique après la floraison.
Vinification : Cette cuvée correspond à l’assemblage des tries de moyenne concentration du millésime avec quelques grains jaunes pour avoir le plaisir du fruit. Les raisins sont ramassés en caisse pour être directement déversés dans le pressoir pneumatique sans trituration. Ces moûts justes décantés, sans enzymes et sans levures, ont fermenté en barrique jusqu’au mois de Janvier 2018.
Équilibre du vin : 11% volume, 190 grs/litre de sucres résiduels, acidité totale 6,30grs/litre, P.H. 3.83
Quantité produite : 1200 en 50cl

Récompenses :
Médaille d'argent DECANTER 2019 avec 93 pts
Loading...