Bolivie

Présentation

La Bolivie, entre ciel et terre

L’histoire viticole de la Bolivie remonte à 1548 avec l’arrivée des conquérants espagnols, identique à quelques années près pour ses voisins sud-américains. 2 zones distinctes :

  • TARIJA : Première région viticole de Bolivie. La route des vins boliviens passe par Tarija où on produit un vin d’altitude. Les raisins poussent à environ 2 000 mètres au-dessus du niveau de la mer. Les coups de sécateur claquent et les grappes s'empilent dans des cageots en plastique. C'est la fin mars et les vendanges se déroulent comme dans n'importe quel vignoble, sauf qu'à Tarija, les parcelles s'étalent entre 1700 et 2400 mètres d'altitude, sur les contreforts de la cordillère des Andes. La région de Tarija représente 83% de la production nationale en vin. Cela s’explique par son doux climat et son sol fertile, rappelant les régions viticoles d’Espagne. Comme dans l’ensemble de l’Amérique latine, ce sont les Jésuites qui ont importé la vigne dans le pays, pour les besoins de la messe. Le cabernet sauvignon est particulièrement présent dans cette région. C’est un cépage qui s’adapte très bien à tous les sols et qui produit des vins colorés et tanniques reconnaissables. "C'est une viticulture extrême", explique l'oenologue Nelson Sfarcich, qui travaille pour plusieurs "bodegas" (caves à vin, ndlr) de Tarija, près de la frontière argentine.
  • VALLEE LOS CINTIS : écologie et authenticité. Plus au Nord, dans la région de Chuquisaca, la route des vins continue vers la vallée Los Cintis. Les bodegas qui s’y trouvent sont plus rustiques et traditionnelles que celles de la région de Tarija et produisent beaucoup de singani, la liqueur nationale à base de raisin. La chaîne de montagnes du Cerro Cuchilluni qui protège la vallée des vents forts et son climat tempéré en font une région particulièrement propice à la culture de la vigne. En outre, le sol est chargé en fer et procure aux fruits une saveur unique que l’on retrouve dans les vins du terroir. Ici on cultive beaucoup de muscat d’Alexandrie pour le vin blanc et le singani, du merlot et du riesling importé par les Jésuites allemands. On retrouve également du torrontés, le vin emblématique du Nord-Ouest argentin.

Le SINGANI : liqueur nationale de Bolivie Le singani est à la Bolivie ce que le Pisco est au Pérou : son alcool phare. Elaboré à partir du cépage muscat d’Alexandrie, ce sont les conditions géographiques et météorologiques de la Bolivie qui ont poussé les viticulteurs à créer cette liqueur singulière. D’une part, les vignes produisent des raisins très concentrés en sucre grâce à une haute altitude et une forte exposition solaire, propices à la production d’alcools sirupeux. D’autre part, les pluies violentes caractéristiques de la région de Tarija rendent parfois impossible la récolte des fruits à maturation. Les viticulteurs ne peuvent donc pas conserver le vin pendant de longues périodes et ont eu l’idée d’avoir recourt à la distillation plutôt qu’à la fermentation pour pallier cet inconvénient. C’est ainsi qu’ils obtiennent une liqueur de raisin à 70 ° : le singani. Très populaire, il peut se boire pur ou en cocktails : le Chufflay (singani, limonade), le Poncho Negro (singani, coca) ou encore le Yungueñito (singani, jus d’orange).

PLUS D’EFFORTS QUE LES AUTRES : Cette haute altitude combinée à un climat chaud et sec et des sols calcaires a forgé un terroir particulier : "Nous devons faire plus d'efforts que d'autres pour obtenir des vins de qualité. Il nous a fallu des années d'étude, de micro-vinification, pour définir quels cépages étaient les mieux adaptés", raconte Nelson Sfarcich. "C'est le cas du Côt et du Merlot. Le Tannat fonctionne aussi très bien, ou encore le Petit Verdot. Ils donnent des vins avec beaucoup d'arômes de fruits rouges, comme la myrtille ou la prune. Nos vins blancs vont plutôt vers des arômes d'ananas ou citriques", explique M. Sfarcich. Si cette viticulture sous des latitudes extrêmes ne convient pas à de nombreux cépages classiques, le fait que Tarija ne compte que très peu de jours de froid dans l'année permet tout de même d'obtenir des rendements et une qualité intéressante, note l'oenologue, à l'image des terroirs sud-africain et australien. Quant à la question de la raréfaction de l'oxygène, elle ne se pose pas en deçà de 2.500 mètres d'altitude. Introduit dans la région au XVIIème siècle par les jésuites espagnols, le vin n'a jamais séduit massivement les Boliviens, qui n'en consomment qu'un peu plus d'un litre par personne dans l'année, très loin par exemple des 54 litres bus par les Français. "La viticulture s'est industrialisée ici il y a à peine quinze à vingt ans", souligne Nelson Sfarcich. "Les Boliviens s'intéressent au vin depuis peu de temps mais la consommation augmente petit à petit et notre défi est d'inclure le vin dans le régime de nos compatriotes". Les viticulteurs boliviens voient également au-delà de leurs frontières. Jose Luis Porcel, le président de l'Association nationale des industries viti-vinicoles (ANIV) est confiant en l'avenir : "Nous avons déjà exporté en Espagne, aux Etats-Unis, au Canada ou encore en France, mais dans des petits volumes. Ça nous a surtout servi en termes d'image. Les retours sont positifs et nous pouvons affirmer qu'à moyen terme, nous pourrons consolider nos exportations".

DEVELOPPEMENT MARKETING : "Il ne faut pas oublier que nos raisins sont produits à environ 2.000 mètres au-dessus du niveau de la mer. Nous pouvons donc parler de "vins d'altitude", ce qui nous offre un créneau marketing pour la commercialisation que nous, Boliviens, n'avons pas encore exploité". Jose Luis Porcel affirme aussi que les "bodegas" de Tarija ont la capacité d'augmenter leur production, qui n'est pour l'instant que de 5,5 millions de litres par an, avec environ 2.500 hectares de vignes, contre plus de 210.000 hectares en Argentine. "Nos bouteilles ont gagné quelques prix à l'étranger et cela surprend le monde du vin", raconte fièrement Javier Castellano à une trentaine de touristes venus d'Europe et d'Amérique Latine pour parcourir la "Route du Vin" de Tarija, un circuit d'environ quarante kilomètres dans un vert paysage de vallées. On y visite notamment des "bodegas" familiales qui produisent encore un vin fort et sucré de façon artisanale. Le guide touristique estime que le décollage de la viticulture locale a dopé le tourisme dans la région: "Tarija n'a jamais été une destination pour ceux qui visitent la Bolivie. Mais aujourd'hui, le principal produit touristique de la région, c'est le tourisme oenologique. C'est grâce au vin par exemple que l'affluence de touristes européens est en train de croître fortement". Quinze ans à peine après le passage à l'échelle industrielle, l'activité viti-vinicole bolivienne pèse déjà environ 35 millions d'euros et fait vivre directement quelque 4.000 familles, d'après les chiffres de l'ANIV. Avec un total de 3.000 hectares, la Bolivie compte de nombreuses vallées où le vin est produit : la vallée centrale de Tarija avec 2.400 hectares de vignes (1.600 – 2.150 mètres d’altitude) ; la vallée de Los Cintis avec 300 hectares (2.220 – 2.414 m d’altitude) ; la vallée de Santa Cruz avec 100 hectares (1.600 – 2.030 m d’altitude) et divers vallées à Potosí, La Paz et Cochabamba, avec près de 200 hectares entre 1.600 et 3.000 mètres d’altitude.

La sélection d'Odyswines

Vallée de Uco 29 Finger Lakes 21 Vallée de Maipo 19 Gaillac 14 Tokaj 13 Maipu 13 Montagne de Reims 11 Vallée de Casablanca 10 Ventoux 9 Vin de France 9 Champagne 9 Pessac-Léognan 9 Cima Corgo 9 Alsace Riesling 8 Hawke’s Bay 8 Crémant d'Alsace 8 Barossa Valley 8 Alsace Gewurztraminer 7 Divers Loire 7 Alsace Grand Cru 7 Prosecco 7 McLaren Vale 7 Côte des Blancs 7 Divers Bordeaux 7 Bas-Armagnac 6 Cafayate 6 Haut-Médoc 6 Côtes du Rhône 6 Kakheti 6 Alsace Pinot Noir 6 Alsace 5 Lujan de Cuyo 5 Savigny les Beaune 5 D.O. Almansa 5 Divers Bourgogne 5 Central Otago 5 Fronsac 5 Stellenbosch 5 Vallée de Colchagua 5 Saint-Estèphe 5 Divers Sud-Ouest 5 Soave 5 AOP des Vins du Bugey 5 Swartland 5 Monterey 5 Côte des Bar 4 Saint-Émilion Grand Cru 4 Graves 4 Alsace Pinot Gris 4 Brda 4 Châteauneuf du Pape 4 AOP Languedoc 4 Arhanes 4 Valencia 4 Sicilia 4 IGP ou VDP Côtes du Tarn 4 Bordeaux 4 Montepulciano d'Abruzzo DOCG 3 Pacherenc du Vic Bilh 3 Crus du Beaujolais 3 Adelaïde Hills 3 Vipava 3 Île de Korcula 3 Trèves 3 Beaujolais et son appellation 3 IGP des Côtes Catalanes 3 Dolcetto d’Alba 3 Wachau 3 Côtes du Roussillon 3 Bourgogne 3 IGP Terre Siciliane 3 Murray-Darling 3 Côteaux du Layon 3 Blaye-Côtes-de-Bordeaux 3 Rully 3 Madiran 3 Eden Valley 3 Kvamer 2 Serra Gaucha 2 Alexander Valley 2 Badacsony 2 Juliénas 2 Côteaux de l'Aubance 2 Somloi Nagy 2 Lambrusco 2 AOP Maury Sec 2 Yerevan 2 Muscat de Beaumes-De-Venise 2 Sauternes 2 Herzégovine 2 Weinviertel ou Weinland 2 Cabardès 2 Rias Baixas 2 Vin de Pays du Val de Loire 2 Chianti Classico 2 Vallée de Leyda 2 Fronton 2 Hunter Valley 2 Presqu’île de Peljesac 2 La Rioja 2 Vardar River Valley 2 Vallée de Maule 2 Crémant de Bordeaux 2 Patrimonio 2 Côtes du Roussillon Villages 2 Touraine 2 Hautes Côtes de Beaune 2 Mercurey 2 Lodi 2 Trnava 2 Barolo DOCG 2 Vallée de l'Oronte 2 Saint Romain 2 Cadillac Côtes-de-Bordeaux 2 Maury 2 Chablis 2 Modra 2 Rivesaltes 2 Ladoix 2 Nitra 2 Valpolicella 2 Chénas 2 Castillon-Côtes-de-Bordeaux ou Côtes de Castillon 1 Anjou-Villages 1 Chablis Premier Cru 1 Dry Creek Valley 1 Valpolicella Ripasso 1 Bordeaux Supérieur 1 Mercurey 1er Cru Les Velley 1 Chablis Grand Cru 1 Maranges 1 Amarone Della Valpolicella 1 Chambolle-Musigny 1 Clos Vougeot Grand Cru 1 Rutherford 1 Cabernet d'Anjou 1 Beaujolais Village 1 Côteaux Champenois 1 Matra 1 Alto Adige 1 Mâcon-Chaintré 1 Pomerol 1 Moscato d'Asti 1 Walker Bay 1 Valpolicella Classico DOC 1 Saint-Véran 1 AOC Cremant de Bourgogne 1 Sibenik 1 Subotica 1 Recioto Della Valpolicella 1 Bourgogne Mousseux 1 Rosé de Loire 1 Langhe 1 Pézenas 1 Côtes du Rhône Villages 1 Vallée du Limari 1 Trevise 1 Clare Valley 1 Quarts de Chaume 1 Muscat de Rivesaltes 1 VDP des Côtes du Tarn 1 Touraine-Chenonceaux 1 Alsace Sylvaner 1 Rogue Valley 1 Trebbiano d'Arbuzzo 1 Mâcon-Villages 1 Chassagne-Montrachet 1 Cadillac 1 Crémant de Loire 1 Douro ou Douro Superior 1 Cerasuolo d'Abruzzo 1 Auxey-Duresses 1 Mercurey 1er Cru Les Crêts 1
Cabernet Franc 2019 - ARANJUEZ

Cabernet Franc 2019 - ARANJUEZ

16,50 € | En savoir plus
Duo Tannat Merlot 2019 - ARANJUEZ

Duo Tannat Merlot 2019 - ARANJUEZ

14,90 € | En savoir plus
Duo Torrontes Moscatel 2019 - ARANJUEZ

Duo Torrontes Moscatel 2019 - ARANJUEZ

14,90 € | En savoir plus
Juan Cruz Grand Reserve 2016 - ARANJUEZ

Juan Cruz Grand Reserve 2016 - ARANJUEZ

49,00 € | En savoir plus
Tannat 2018 - ARANJUEZ

Tannat 2018 - ARANJUEZ

15,50 € | En savoir plus
Tannat Origen 2018 - ARANJUEZ

Tannat Origen 2018 - ARANJUEZ

33,40 € | En savoir plus
Loading...